Leïla Alaoui, une photographe qui restera dans les mémoires

Leïla Alaoui, une photographe qui restera dans les mémoires

Leïla Alaoui était une photographe très jeune, âgée d’un peu plus de trente ans. Elle avait du talent et était courageuse. Mais tout comme bon nombre d’autres métiers, le sien était tout aussi exposé à des risques.

leila-alaoui.jpg

Les photos qu’elles prenaient envoyaient à ses spectateurs un message frappant sur la situation actuelle qui montrait à tous la triste réalité que beaucoup de personnes, notamment les femmes et les enfants vivaient. Leïla Alaoui à déjà, bien évidemment fait des expositions.

Qui était Leïla Alaoui ?

Faisons un peu plus connaissance sur Leïla Alaoui. Elle est née le 10 juillet 1982 dans la ville de Paris et à succombé à ses blessures par balles à Ouagadougou le mois dernier, lors d’un attentat. Sa mère, française,  était photographe, et c’est aucun doute d’elle que Leïla Alaoui à appris à aimer la photographie, jusqu’à aller en faire son métier. Son père, marocain, était plus dans les affaires et les business. C’est à l’université de la ville de New York qu’elle va entreprendre ses études en photographie mais également en sociologie. Elle s’est rendue au Burkina Faso, plus précisément à Ouagadougou pour faire un reportage. Malheureusement, un attentat à éclaté lors de son séjour dans le pays et elle a été touchée par balles. Trois jours plus tard, elle succombe à ses blessures.

Quelles sont ses œuvres qui ont marqué le monde de la photographie ?

Leïla Alaoui à réalisé beaucoup d’œuvres qui l’ont fait connaître du monde. Mais à part ses photographies, Leïla Alaoui à également réalisé une série communément appelée « Les Marocains ».

la-photographie.jpg

Il y a également son projet appelé « No Pasara », mais toutes ses œuvres, notamment ses photographies poignantes, sont exposées par exemple dans l’Art Dubai ou encore la Maison  Européenne de la Photographie à Paris. Elles sont également publiées dans pas mal de magazines.